[Anime] Le bilan de 2019

[Anime] Le bilan de 2019

0

En cette fin d’année il est tant de faire un bref retour sur ce pauvre blog délaissé en faisant un petit retour sur mon année anime 2019. Comme j’ai eu pas mal de changement dans mon quotidien notamment mon arrivée en région parisienne et un changement de boulot, j’ai assez peu laissé mon opinion par écrit tout au long des saisons, néanmoins je continue de donner mes impression via twitter et j’ai aussi eu l’occasion de m’exprimer sur les animes de saison à trois reprises en tant qu’invité dans le podcast « Le comité des saisons » .

Comme l’année dernière, ce résumé de la saison suit en partie la structure d’un bulletin de vote pour les prix Minorin organisés par Amo, dans la mesure où je profite de la fin de saison d’automne pour le préremplir avant que le temps ne fasse trop son office.

On commence donc par les openings dont un certain nombre ont su attirer mon attention et notamment mes trois premiers avec chacun son propre style et un point fort particulier. Le premier de la liste sera donc l’opening de Dumbbell : Onegai Muscle, un titre au rythme entrainant et parfait pour des karaokés. La performance vocale des deux doubleurs de la série dont la débutante Farouz Ai est aussi à signaler.

A l’opposé, en second ici on va retrouver l’opening d’un titre complètement différent puisqu’il s’agit de l’op de Beastars et de son visuel tout en stop motion très atypique mais soigné, le tout porté par une musique Wild Side par ALI plutôt plaisante.

Pour finir ce trio on va retrouver un titre qui n’est pas totalement de cette saison puisqu’il s’agit du troisième opening du remontage télévisuel de la série Gundam The Origin. L’opening est une reprise par Luna Sea du titre mythique Beyond the Time du film CCA, quant au visuel s’il ne s’agit que de reprises de visuels de la série, je trouve la manière dont ils sont agencés très plaisante à regarder.

Hors de ce top 3, je tiens aussi à mentionner quelques titres marquant de cette année comme le second opening de SAO Alicization : Resister chanté par ASCA qui est une de mes voix favorites de cette fin de décennie d’animation et que j’avais déjà mis en avant l’année dernière pour son opening de Grancrest Senki. Dans le même registre des voix récentes j’aime aussi beaucoup l’opening de la seconde saison de Kakegurui : Kono Yubi Tomare par JUNNA. Toujours au top de ce qui se fait visuellement on retrouve bien sûr l’opening fou de Mob Psycho II, 99.9 par MOB CHOIR. Les autres mentions iront au déjanté opening de Kaguya-sama, Love Dramatic, au psychédélique Shadowgraph de Myth ans Roid pour Boogiepop, au soigné Q-vism par Who-ya Extended pour le retour de Psycho-Pass et pour finir le très rythmé opening de Cop Craft : Rakuen Toshi par Masayoshi Ooishi.

Après les openings, il est fort logique de s’intéresser maintenant aux endings qui ont marqués mon année et où on retrouve de manière assez logique dans le trio de tête le très apprécié ending spécial de Kaguya avec la déjantée Chika dans ses œuvres.

De manière plus sérieuse, on va aussi retrouver à nouveau Dumbbell pour cette catégorie avec un titre encore une fois très rythmé : Macho a Name, comme pour l’opening difficile d’y rester insensible.

Pour compléter ce trio encore un nom déjà évoqué dès le début de cet article, non pas pour la série concernée mais pour l’artiste : en effet il s’agit de l’ending Hibari de l’anime El-Melloi II chantée par ASCA et qui est un titre très mélancolique et parfaitement adapté à l’ambiance globale du titre tout en mettant l’emphase sur le personnage attachant et mystérieux de Gray.

Pour les autres titres dont je trouve qu’ils méritent aussi d’être mentionnés pour cette année (toujours dans ceux que j’ai vu) on va retrouver pêlemêle l’ending spécial de Kimetsu no Yaiba pour le fameux épisode 19, le très flashy ending de la seconde saison de Kakegurui, le poétique premier ending de Vinland Saga porté par la belle voix d’Aimer, le touchant troisième ending de Gundam the Origin « Red Ray » par Miwa, le loufoque et controversé ending dansant de Stars Align et pour finir le très cool « Kiss Me », premier ending du très beau Carol and Tuesday.


À propos de l'auteur

Lolo le Boiteux

Le lieu d'expression d'un otaku revelé sur le tard et trop souvent injustement catégorisé comme mécaphile exclusif. Tous les avis émis sont purement subjectifs et souvent sponsorisé par #LeMauvaisGout

Merci de partager l'article si tu as apprécié son contenu !

Les commentaires sont désactivés.

  • À Propos

    Camélia Studio - Association de loi 1901.

    © depuis 2010 - Tous droits réservés.

    Camélia Studio est une association ayant pour but de promouvoir les Arts & la Culture en France.

  • Réseaux sociaux

    Retrouvez la liste de tous nos réseaux sociaux sur :

    cette page

  • Partenaires

Version 9.17 | © depuis 2010 - Camélia Studio - Tous droits réservés | Responsable de publication Esenjin | Notre forum | Nos projets CILA | Haut de page