[Anime] Preview Hiver 2018 — Camélia Studio

[Anime] Preview Hiver 2018

0

Nouvelle année et pas de bonnes résolutions de mon côté puisque je vais tenter de maintenir le même rythme de visionnage que ces dernières années et tenter de continuer de partager mes impressions pour ceux que ça peut intéresser. Une saison d’hiver avec assez peu de titres attendus de pied ferme pour ma part mais vous commencez à me connaitre, je finis souvent par trouver une petite sélection de titres qui savent me plaire.

Une saison qui voit enfin le retour d’un titre mécha après une année extrêmement faible en 2017 à ce niveau et qui est placée sous le signe de la tranche de vie avec un grand nombre de titres du genre. A noter aussi un titre Amazon avec une réactivité d’huitre pour sa publication pour trois titres Netflix, Netflix qui se démarque en monopolisant trois des poids lourds potentiels laissant assez peu de marge à ce niveau là aux trois acteurs historiques. Point positif néanmoins pour la compagnie américaine : un premier simulcast en France avec Violet Evergarden, accident de parcours ou réel progrès ? L’avenir nous le dira.

Pour finir du côté des studios à noter une grosse saison Madhouse avec pas moins de trois titres diffusés cette même saison.

Nouveautés de Saison

Beatless

Studio : Diomedea

Diffuseur : Aucun

Support Original : Light Novel

Genre : Science-fiction/ Action/ Romance

Épisode vu : 1/24

Un titre sur un thème récurrent mais pas surexploité non plus pour le moment : les relations entre forme de vie synthétique et les humains. Le plot de départ est pour le moment assez basique : dans un Japon futuriste où de nombreuses tâches sont accomplies par des androïdes souvent traités comme des esclaves et avec mépris, on suit le chemin d’Endo Arato, un adolescent éprouvant de l’empathie pour ces machines et vivant seul avec sa sœur la plupart du temps.

Une nuit, cinq puissants prototypes d’androïdes s’échappent du lieu où ils se trouvaient malgré l’intervention de l’armée. Une de ces cinq machines, Lacia, va alors croiser la route d’Endo qu’elle va sauver des attaques d’une autre machine : Snowdrop. Endo va alors adopter Lacia et la ramener chez lui sans se rendre vraiment compte qu’il vient de mettre les pieds dans les ennuis jusqu’au cou.

Un titre potentiellement de milieu de tableau pour moi, avec un seul épisode sur vingt-quatre, difficile de donner un réel avis d’autant que Diomedea est loin d’adapter exclusivement des titres de qualité. Je sais juste que les fans du LN sont assez mécontents du design des personnages un peu comme on a pu l’avoir pour Yojo Senki ou pour Altair.

Pronostic Hype : 2/5

Card Captor Sakura: Clear Card-hen

Studio: Madhouse

Diffuseur : Wakanim

Support Original : Manga (Pika)

Genre : Aventure, Magie, Romance, Comédie

Épisode vu : 2/22

L’anime de la nostalgie, en effet c’est la suite d’un anime que j’ai eu l’occasion de voir plusieurs fois étant plus jeune : forcement la première saison de Card Captor Sakura a été diffusée au Japon entre 1998 et 2000 c’était donc il y a environ 20 ans et sachant que je vais en avoir 30 cette année je vous laisse faire le calcul.

Quatre ans après la fin de la première saison qui avait vu une Sakura enfant parvenir à rassembler toutes les cartes de Clow qui sont alors devenue les cartes de Sakura et le départ de son ami et intérêt amoureux Shaolan, Sakura et Kero sont de nouveau confronté à une crise alors que les cartes de Sakura sont devenues de simples cartes transparentes sans pouvoir. Avec Shaolan de retour et Tomoyo toujours présente, c’est le quatuor infernal qui se reforme pour tenter de comprendre ce qui s’est passé et capturer ces nouvelles cartes transparentes à l’aide d’une nouvelle clé magique dont Sakura vient de faire l’acquisition.

C’est avec grand plaisir que je retrouve le duo Sakura et Shaolan, duo le plus emblématique des Clamp de mon point de vue avec CCS mais aussi son utilisation dans Tsubasa Reservoir Chronicles. Reste à savoir si cette nouvelle série réussira à apporter son lot de surprise ou simplement livrer une sorte de relecture de la première avec des personnages un peu plus matures.

Pronostic Hype : 4/5

Citrus

Studio: Passione

Diffuseur : Crunchyroll

Support Original : Manga (Taifu)

Genre : Romance scolaire, Yuri

Épisode vu : 2/12

Citrus est au final un titre assez classique : deux parents isolés ayant chacun un enfant qui se remarient et une relation entre les deux nouveaux membres d’une même fratrie va être complexe et rapidement voir naitre des sentiments amoureux. La différence ici tient principalement du fait qu’il s’agit de deux filles Yuzu et Mei et que tout semble les opposer.

Yuzu est une grande adepte de la mode et très voyante de par son attitude et son style, Mei quant à elle est la petite-fille du proviseur du lycée pour fille ultra-rigide et traditionnel où Yuzu est donc obligée d’aller. C’est peu de dire que cette dernière va avoir du mal à s’adapter aux règlements stricts de l’établissement.

Un titre sympathique plutôt bien adapté à première vue mais qui ne réservera pas de grosse surprise et qui plaira surtout aux fans du genre.


Lire la suite de l’article sur le site source

Cet article fait partie de nos affiliés. En savoir plus sur eux ?

À propos de l'auteur

Lolo le Boiteux

Le lieu d'expression d'un otaku revelé sur le tard et trop souvent injustement catégorisé comme mécaphile exclusif. Tous les avis émis sont purement subjectifs et souvent sponsorisé par #LeMauvaisGout

Merci de partager l'article si tu as apprécié son contenu !

Les commentaires sont désactivés.

  • À Propos

    Camélia Studio - Association de loi 1901.

    © depuis 2010 - Tous droits réservés.

    Camélia Studio est une association ayant pour but de promouvoir les Arts & la Culture en France.

  • Réseaux sociaux

    Retrouvez la liste de tous nos réseaux sociaux sur :

    cette page

  • Partenaires

Version 9.14 | © depuis 2010 - Camélia Studio - Tous droits réservés | Responsable de publication Esenjin | Notre forum | Nos projets CILA | Haut de page