[Anime] Stats en vrac et temps perdu II

[Anime] Stats en vrac et temps perdu II

0

Et oui, aujourd’hui c’est le retour des stats inutiles et sans aucun rapport les unes avec les autres, il est encore temps de prendre la fuite ;)

Non ? Et bien commençons avec le plus gros morceau dès le départ :

Évolution des formats de diffusion/production

On parle constamment de l’explosion récente du nombre d’animes diffusés, surtout depuis le début des années 2000 et encore plus ces dernières années. Dans l’article précédent on voyait que c’était clairement le cas et j’ai donc voulu détailler un peu plus la composition de ces titres. Dans l’absolu il est vrai qu’on est passé de 30/ans de 1980 à 2000 environ à environ 160 en 2006 et même environ 200 titres différents cette année. Mais dans la première tranche de dates (avant 2000) on remarque que le format actuellement majoritaire d’une seule saison de diffusion (quitte à découper les animes en 2-3 voire 4 saisons distinctes) est totalement absent, la production comptant majoritairement des titres diffusés sur une année complète voire plus. A partir de 2000 on a une forte contraction de cette diffusion longue qui se voit phagocytée par les saison unique mais surtout double. Ce même format double qui disparait aujourd’hui lui aussi dans une fragmentation des formats toujours plus grande après avoir connu un pic au milieu de la première décennie des années 2000.

1

La conséquence de ceci et que si on fait une estimation grossière* du nombre d’épisodes, on se rend compte que l’augmentation n’est pas aussi forte même si elle reste conséquente. Si pour le nombre de série elle est de plus de 600% depuis les années 80-90, et de l’ordre de 60% depuis le milieu de la précédente décennie, on serait plus proche de 250% et de 25% en nombre d’épisodes.

Quant aux causes de ce profond changement de format, elles sont multiples et en parties bien connues même s’il résulte en partie d’un cercle vicieux. La rentabilité de la plupart des titres étant nulle, voire négative, on multiplie des titres à la recherche de celui qui trouvera un écho commercial important, néanmoins en faisant cela, on noie le public de titre rendant l’émergence d’un succès encore moins probable, d’autant plus qu’on vit désormais dans la culture de la hype (valable pour de nombreux domaines), par cette appellation je veux dire que malgré un accès de plus en plus large et varié de l’offre c’est un nombre toujours plus restreint de titres qui tend à concentrer l’attention et les revenus.

Lire la suite de l’article : [Anime] Stats en vrac et temps perdu II

À propos de l'auteur

Tibtyd Lirbij

Démon ancien. On dit que je suis la mascotte du Mag'zine. Avec moi, vous allez découvrir les secrets du staff ! J’abhorre l'ignorance et aime l'élégance. #Yolo

Merci de partager l'article si tu as apprécié son contenu !

Les commentaires sont désactivés.

  • À Propos

    Camélia Studio - Association de loi 1901.

    © depuis 2010 - Tous droits réservés.

    Camélia Studio est une association ayant pour but de promouvoir les Arts & la Culture en France.

  • Réseaux sociaux

    Retrouvez la liste de tous nos réseaux sociaux sur :

    cette page

  • Partenaires

Version 9.17 | © depuis 2010 - Camélia Studio - Tous droits réservés | Responsable de publication Esenjin | Notre forum | Nos projets CILA | Haut de page