Gribouillis à l’encre de chine

by on 25 mars 2015

Coucou !

Le beau temps s’installe et, c’est le soleil me frappant, la fenêtre grande ouverte, que je me suis décidé à dessiner un peu. J’ouvre ma mallette à matos et vois ce petit pot d’encre de chine, que je n’avais pas ouvert depuis bien 2 ans maintenant. Peur qu’elle se soit périmée, j’ouvre cela et constate qu’il n’y a plus qu’un fond. « Autant l’utiliser ! » me dis-je et, ni une, ni deux, je me saisis d’un pinceau, d’un peu d’eau et d’une feuille kraft que je coupe en deux. Fort heureusement et à mon grand étonnement, l’encre n’avait pas tourné et j’ai pu esquisser quelques petites choses.

WP_20150309_001

J’ai commencé par un petit portrait de Fuura Kafuka (je regarde actuellement Sayonara Zetsubou Sensei et je dois dire que j’adore aussi bien l’anime que ce personnage).

001 (720p)

Comme après cela il m’en restait encore, je suis parti sur une ombre de Araragi Koyomi (série des Monogatari) :

Et pour finir le fond d’encre de ma coupelle, j’ai utilisé la feuille m’ayant servie de dessous, plutôt que de la jeter elle aussi, autant en faire quelque chose ! Aucun gaspillage de papier chez moi. Et c’est donc la douce Ayano Tateyama (anime Mekaku City Actors) qui s’est profilée :

003 (1080p)

Je n’y pense que maintenant, mais sans le vouloir, j’ai fait trois personnages de chez SHAFT, il faut dire qu’ils sont vraiment adorables et haut en couleurs.

Bises & à bientôt pour de nouvelles créations !