ChronOphyque #1 : Nagi no Asukara ! — Camélia Studio

ChronOphyque #1 : Nagi no Asukara !

1

Yo tout le monde !

Sans pitié, sans tendresse, j’apporte un petit concept que je n’invente pas, mais duquel je suis fan ! Les chrono-critiques.
Le but est simple, c’est de faire la critique d’un sujet de façon très court afin de donner son avis/point de vue sur la chose. J’ai appelé cette rubrique ChronOphyque, un mélange des mots chrono, critique et Ophy.

Pour ce premier ChronOphyque, je vais vous parler de Nagi No Asukara, l’anime que je viens de finir à l’instant !

nagi_no_asukara_2624

Temps de lecture : 1 minute 30 secondes

Nous sommes plongés dans un monde où certains humains peuvent vivre dans la mer grâce à ce qu’ils appellent l’« ena ». De là, on va suivre l’histoire de 4 collégiens, contraints de se rendre à la surface pour aller à l’école, pour cause du manque d’élèves dans leur précédente. Et roule ma poule, c’est parti pour 26 épisodes de péripéties, d’amour, d’amitié, de joie et de larmes ! Un Slice Of Life amour/amitié comme je les aime !

Nagi No Asukara, sorti en 2013, aurait pu s’appeler « on va vous en mettre plein les yeux ». Effectivement, il y a un moment qu’on n’avait pas vu d’animes de cette qualité graphique et ça fait vraiment plaisir, surtout en 1080p ! Merci PA Works ! Et là vous me direz « c’est pour combler le manque de recherche du scénario ? ». Et bien vous vous mettez le doigt dans l’œil, mes amis ! Certes, l’histoire met du temps à démarrer très sérieusement, environ 10 épisodes. Mais c’est pas pour autant que les 10 premiers ne servent à rien, au contraire, ils permettent de suivre la deuxième partie de l’histoire correctement sans se perdre dans une étendue d’informations. Cet anime a d’ailleurs le syndrome de ce que j’appelle « le cliquage du suivant ». C’est à dire on enchaîne les épisodes sans s’en rendre compte. Un bien pour un mal car quand le dernier épisode se termine, le premier sentiment qui nous vient est … tristesse. Oui, triste que ce soit déjà la fin, car on en veut plus, toujours plus !

Grosso-modo, l’histoire se penche sur plusieurs personnages, fortement liés d’amitié les uns avec les autres. Des sentiments amoureux naissent et/ou existent déjà, ce qui va compliquer beaucoup de choses. Des complications oui, car personne ne veut blesser personne, mais se blessent elles-même dû au fait qu’elles gardent tout au fond d’elles-mêmes. Oui, c’est pas simple dis comme ça, mais PA Works vous raconte l’histoire de façon fascinante et bien fichue !
Il est intéressant de noter que les personnages ne sont pas du tout stéréotypés. Çà fait certainement partie des éléments qui vous attachent autant à l’anime. Big Up Miuna !

miuna

À propos de l'auteur

Ophy

J’aaaaiiiiimmmmeee TORADORAAAAAAAA !!!!!! voila.

Merci de partager l'article si tu as apprécié son contenu !

Un commentaire

Laisser un commentaire

  • À Propos

    Camélia Studio - Association de loi 1901.

    © depuis 2010 - Tous droits réservés.

    Camélia Studio est une association ayant pour but de promouvoir les Arts & la Culture en France.

  • Réseaux sociaux

    Retrouvez la liste de tous nos réseaux sociaux sur :

    cette page

  • Partenaires

Version 9.14 | © depuis 2010 - Camélia Studio - Tous droits réservés | Responsable de publication Esenjin | Notre forum | Nos projets CILA | Haut de page