Critique - Vividred Operation — Camélia Studio

Critique – Vividred Operation

0

Bonjour, bonjour,

Aujourd’hui sera chroniqué pour le thème « Magical girl », l’anime Vividred Operation, du studio A-1 Pictures (Aldnoah.Zero / Silver Spoon / AnoHana / Ao no Exorcist / etc.).


fanarts-v3

(fanart de ミ茶いる/ミチャ)


fiche-technique-v3

Titres : Vividred Operation

Studio : A1-Pictures

Année de diffusion : hiver 2013

Format : 12 épisodes de 24 minutes

AniFiche


scenario-v3

note-

Dans une futur plutôt proche, notre monde est en paix, grâce à un scientifique qui a mis au point un « moteur », capable d’alimenter, seul, toute la Terre en électricité. Nous allons suivre les fesses de d’Akane, qui mène une petite vie tranquille avec sa sœur Momo et son grand-père, qui n’est autre que l’inventeur du fameux moteur. Il se trouve que, malheureusement (et parce que sinon ce ne serait pas drôle), des gros méchants pas beaux (et pour le coup, ils sont vraiment pas beaux), vont venir essayer de détruire le moteur. Les vils gredins ! Appelés « Alone », ils sont une espèce de gros mecha qui tirent des lasers de fous dans tous les sens.

Mais fort heureusement, le papy ayant tout prévu, il a réussi à développer la technologie « Vivid », qui permettra à Akane et ses amies de se transformer, afin de combattre à armes égales les Alone.

Bon, le scénario ne casse pas le sabot d’une chèvre. Le fil rouge est vu et revu, très simple, mais au moins on se prendra pas la tête à tout saisir. Les personnages sont stéréotypés au possible, il y a juste à voir la couleur de la tenue de la demoiselle, pour tout savoir de celle-ci. N’oublions pas non plus le pouvoir de l’amitié trop oufzor de malade (si vous trouviez cela bien lourd dans Naruto, sachez qu’ici c’est bien pire, préparez vos cutters, vos veines sont averties !).

Après, tout n’est pas noir, il y a quelques trucs sympathiques, comme le fait d’avoir lié magical girl et mecha, bien que pas suffisamment exploité à mon goût. La fusion avec deux filles était aussi une idée cool, qui aurait pu renouveler la chose, mais encore une fois, ce n’est pas utilisé à son plein potentiel. Je conçois que 12 épisodes c’est court, mais tout de même.


graphisme-v3

note+-

C’est plutôt joli, l’animation ne donne pas la gerbe et le fesses-design,pardon, le chara-design est mignon. Il est juste triste que les plans de caméra ne se concentrent que sur les derrières de nos jolies petites.

fichier1433859275.png

(Je vais manger tes rêves !)

fichier1433859383.png

(Et si on faisait un plan à 4 pour renforcer notre amitié ?)

fichier1433859725.png

(T’aimerais bien toucher, petit coquin ?)


musique-v3

generiques-v3

note+

L’OST est bien travaillée, on a droit à 55 morceaux, ce qui est plus que bien pour une licence aussi courte. Après, il n’ont rien de transcendant, mais ça accompagne très bien chacune des scènes. Et au delà de ça, elle reste agréable à écouter en dehors.

OST – écouter sur OSTream

 

OP

ED


qqs-mots-v3

Si vous ne l’avez pas visionné, ce n’est pas grave, vous ne loupez rien. Après si vous appréciez voir des popotins bien rebondis toutes les 10 secondes et entendre que le pouvoir de l’amitié c’est trop un truc de roxor toutes les 4 secondes, alors vous devriez bien l’apprécier, malgré un scénario bancal. Personnellement, je ne me suis pas forcé pour le finir, ce qui est déjà bien. Trop de clichés et un potentiel non exploité, c’est peu triste.

À propos de l'auteur

Esenjin ⚜ San[gigi]

Salut ! Moi c’est Gigi pour les intimes, rédacteur en chef du site. Passionné de culture et d’art depuis bien des années, pour ne pas dire toujours, j’espère que vous prendrez du plaisir à découvrir ou redécouvrir des choses par ici ! Attention « Mon langage est composé de 97 kg de méchanceté. »

Merci de partager l'article si tu as apprécié son contenu !

Laisser un commentaire