Démystifions (un peu) le genre Mecha ! — Camélia Studio

Démystifions (un peu) le genre Mecha !

1

Chères lectrices, chers lecteurs,

            Le terme Mecha fait référence à un genre science-fiction mettant principalement en scène des robots pilotés par l’Homme, et peut également désigner (par extension) des armures robotisées ou autres cyborgs. Vous l’aurez sans doute compris : les avancées technologiques intrinsèques à ces séries, ont souvent pour but de desservir le combat. Très populaire au pays du Soleil Levant, le précurseur du genre fut le très célèbre « Astroboy » d’Osamu Tezuka.

astroboy

Astro Boy d’Osamu Tezuka.

De nos jours, malgré la myriade de séries Mecha, les robots inhérents à chacun des univers ont une composante commune et peuvent être rangés dans deux catégories : « Super » ou « Real ». Si ces termes vous paraissent occultes au premier abord, la définition en est relativement simple.

Les « Super Robot » se caractérisent par leur remarquable puissance de feu et leur résistance hors du commun. D’apparence imposante, ils disposent d’une mobilité moyenne voire réduite mais sont dotés de pouvoirs invraisemblables tels des super-héros. Les « Super Robot » interviennent dans des univers souvent menacés par une forme de vie extra-terrestre : ils se dressent alors face à l’envahisseur et apparaissent comme le dernier rempart de l’humanité. Associés à un genre « ancien », Goldorak, Mazinger Z et Getter Robo entrent dans cette catégorie.

Goldorak

Goldorak

Super Robot

De gauche à droite : Combattler V, Getter Robo, Mazinger Z, Great Mazinger, Daimos, et Voltes V. Daiku-Maryu en arrière-plan.

Les « Real Robot », quant à eux, sont plus proches de notre réalité. Produits d’une technologie ultra-avancée, ils sont davantage soumis aux phénomènes physiques de notre monde et sont donc vulnérables aux dégâts et de ce fait : destructibles, c’est là une approche plus réaliste du Mecha. D’un design et d’une conception soignée, les principales caractéristiques des « Real Robot » sont : leur vitesse, leur grande mobilité et la précision de leurs attaques. Ce type de robot prend généralement place dans un univers contemporain alternatif ou dans un futur proche/lointain, où les conflits géopolitiques sont légions et au sein desquels les robots constituent une composante militaire. Le « Real Robot » se popularise rapidement avec des ambassadeurs du genre tels que Mobile Suit Gundam ou Macross.

Gundam_W

De gauche à droite : Le gundam Wing Zero, le gundam Epyon de l’univers de Gundam Wing

Macross

Mecha de Macross Frontier

Cependant, il y a des séries qui font débat, quant à leur appartenance à l’un des genres décrits précédemment, « Neon Genesis Evangelion » en est un bon exemple. Les robots appartenant à son univers (les Eva) partagent des traits caractéristiques aux deux catégories « Super » et « Real », ranger ces derniers dans telle ou telle case n’est donc pas aussi simple. Il s’agit vraisemblablement d’une typologie hybride, issue de la synthèse des genres.

Evangelion

Les EVA de Neon Genesis Evangelion

Le but de cette dépêche n’est pas de fournir l’exhaustivité des traits intrinsèques à chacun des genres, mais j’espère toutefois vous avoir fourni quelques repères pour appréhender cet univers, ô combien riche. Et vous, dans quelle catégorie jouerez-vous ? Super ou Real ?

À propos de l'auteur

Lord Shi-Woon

Ici Lord, « petite main » pour le Mag’zine dans la rubrique Soleil Levant, on m’exploite 48h par jour (oui, oui c’est possible !). La preuve : on m’avait averti que le taff serait rude. Or, un homme averti en vaut deux. Donc 2*24… vous me suivez ?

Merci de partager l'article si tu as apprécié son contenu !

Un commentaire

  1. J’avoue être principalement Real Robot, je pense avoir vu pratiquement toutes les séries principales du genre à force :) (bon j’ai quelques manquants quand même).

Laisser un commentaire