manga

Gaekothèque #3 – Manga Mania (3/3)

0

Il est temps de conclure cette troisième Gaekothèque, qui se sera muée malgré elle en feuilleton de l’année (j’ai honte). Ce qui n’est pas du tout une bonne chose mais bon (grave oui). Pour éviter que cela se reproduise, je pense que j’en ferai une tous les 2-3 mois systématiquement (selon ce que j’aurais vu/lu) (enfin on va essayer hein). L’idée c’est quand même de revenir sur mes lectures du moment, pas d’il y a dix mois (et même un an pour certaines).

Bref, cette dernière partie concernera uniquement la majorité de mes dernières lectures (et en gros de l’année du coup).

Magie et charme de la vie

Flying Witch (Chihiro Ishizuka, Nobi Nobi) :

MR-6983-515550-1
Deux best girl se cachent sur cette image, saurez-vous les trouver ?

J’ai tout d’abord été surpris de voir le manga arriver chez nous, après tout le genre tranche de vie ne marche pas bien. Mais du coup c’est sans hésitation que je m’y suis mis, surtout après son excellente adaptation anime de l’année dernière. Graphiquement brouillon sur les premiers volumes, ça s’améliore néanmoins rapidement même si l’auteur reste assez avare en détails. Après cette simplicité dans le dessin participe à l’aspect simple et frais de Flying Witch. Et pour l’histoire, on suit simplement le quotidien de Makoto, une apprentie sorcière partie parfaire son apprentissage chez de la famille, à la campagne. Ainsi, à la routine rustique s’ajoute une pointe de fantastique qui fait l’originalité du titre. Sobre et féérique, le manga est véritable bouchée d’air frais sur papier.

La photographe (Kenichi Kiriki,

Komikku) : J’aime bien les tranches de vie, les balades urbaines et autres et la photographie (même si cela reste assez générique). Du coup ce titre était bien fait pour moi, d’autant que son grand format (et grand prix, 15€ le tome mais ça va) est un vrai régal. Bref ici on suit le quotidien d’une jeune apprentie photographe, ayant fraichement rejoint le club dédié de son lycée. Au départ, le manga sera surtout composé de balades aléatoires dans Tokyo et ses alentours, me faisant penser que la meilleure façon d’apprécier sa lecture est de la décomposer en petits bouts. Bref, par la suite un fil rouge va petit à petit s’installer autour de notre lycéenne, avec son approche de la photo et la place que cela prend dans sa vie. Un titre assez contemplatif et très posé, joliment dessiné et qui pose quelques réflexions sur les apports d’une passion dans sa vie.

Couverture-La-photographe-T02
Les magnifiques couvertures, dont l’édition grand format de Komikku permet de savourer comme il se doit.

 


Lire la suite de l’article sur le site source

Cet article fait partie de nos affiliés. En savoir plus sur eux ?

À propos de l'auteur

Auteur de génie et membre de la nouvelle garde de la blogosphère francophone du manga, je vous honore de mes brillants articles. Et je suis modeste en plus.

Merci de partager l'article si tu as apprécié son contenu !

Les commentaires sont désactivés.

  • À Propos

    Camélia Studio - Association de loi 1901.

    © depuis 2010 - Tous droits réservés.

    Camélia Studio est une association ayant pour but de promouvoir les Arts & la Culture en France.

  • Réseaux sociaux

    Retrouvez la liste de tous nos réseaux sociaux sur :

    cette page

  • Partenaires

Version 9.14 | © depuis 2010 - Camélia Studio - Tous droits réservés | Responsable de publication Esenjin | Notre forum | Nos projets CILA | Haut de page