La Tombe des Lucioles — Camélia Studio

La Tombe des Lucioles

0

Connaissez-vous le Tombeau des Lucioles ? A cette question, et même si vous êtes étrangers à l’animation japonaise, vous risquez sans doute de répondre à l’affirmative. le film d’Isao Takahata a acquis une telle notoriété depuis sa parution en 1988 qu’il est difficile d’ignorer son existence.
Mais connaissez-vous la Tombe des Lucioles ? La nouvelle de Nosaka Akiyuki qui a inspiré ce chef d’œuvre du studio Ghibli ? Il y a de fortes chances pour que vous soyez moins nombreux. La renommée du film semble s’être faite au détriment de l’œuvre d’origine et pourtant il s’agit bien d’une adaptation, qui plus est, rigoureusement fidèle à la nouvelle.

Considérez donc cette chronique soit comme une porte d’entrée pour ceux qui ne connaissent ni la nouvelle ni le film, soit comme une manière d’éveiller quelques douloureux souvenirs. Ici nous parlerons plus particulièrement du roman mais si lire vous ennuie n’hésitez pas à vous rediriger sur les critiques de Mangalerie et Kanpai.


Nosaka Akiyuki avait 85 ans lorsqu’il nous a quitté le 9 Décembre 2015. Ce grand âge est celui d’un homme qui a parcouru des décennies de transformation et crises ; celui d’un voleur, un romancier, un chanteur, un ancien membre de la Chambre des Conseillers mais aussi celui d’un enfant qui a subi la seconde guerre mondiale et dont il narre les histoires dans la Tombe des Lucioles.

Son passage en politique n’aura pas duré longtemps mais il reste une grande personnalité de la moitié du XXe siècle. On lui doit la chanson Omocha no cha cha cha qui est reprise et chanté régulièrement dans les écoles ou encore Maryrin Monroe. Du côté des ses œuvres littéraires on peut faire remarquer les Pornographes qui sera adapté en 1966 par Shohei Imamura (cf. Article de Nosaka Akiyuki sur Journal du Japon)

La Tombe des Lucioles est donc une autobiographie, c’est son vécu et ses ressentis que l’on lit mais ce n’est pas aussi simple. Le personnage principal, Seita, est une fiction dans lequel l’auteur s’incarne avec quelques nuances, de la distance et surtout sa mort, annoncée dès le début de la nouvelle.


Lire la suite de l’article sur le site source

Cet article fait partie de nos affiliés. En savoir plus sur eux ?

À propos de l'auteur

Vaikarona

Un site de chroniqueurs séduisants et fantastiques qui cherchent ici à répandre une doctrine sauvage et fière sur les médias, comme des armes de manipulation de l’esprit par l’esprit. Nous répandons notre avis comme des amendements incontestables de notre science et prônons la conquête du monde.

Merci de partager l'article si tu as apprécié son contenu !

Les commentaires sont désactivés.