[Manga] Mon année 2017 — Camélia Studio

[Manga] Mon année 2017

0

Afin de conclure le traditionnel triptyque des articles bilan d’hiver, il est désormais temps de s’intéresser à la dernière catégorie : les mangas. Si les animes ne concernent que les titres de l’année et que les jeux vidéo concernent aussi majoritairement des titres de l’année, ce n’est pas le cas de l’article manga.

Plusieurs raisons à cela : le mode de diffusion qui nous distille des tomes au fil des mois et des années et qui prolonge certaines séries sur des décennies entières, le prix : en effet s’il m’est possible de regarder des heures et des heures d’animes légalement pour un tarif à peine supérieur à une quinzaine d’euros par mois, j’aime encore beaucoup lire mes mangas sur format papier et c’est donc un nombre de titre plus limité que je suis chaque année avec un budget environ sept fois plus important.

Je vais donc revenir ici sur dix titres dont un ou plusieurs nouveaux tomes ont été publiés durant le cours de l’année 2017 et qui m’ont le plus marqué. Le titres étant très différents contrairement aux deux autres articles, je ne me suis pas pris la tête à tenter de les classer.

513I0mHIXUL

March Come in Like a Lion

Titre japonais : Sangatsu no Lion

Editeur : Kana

Mangaka: Umino Chica

Type : Tranche de vie, social, compétition, Seinen

Sortie française : 2017

Nombre de tomes actuel (fr) : 7

Retour sur un titre dont j’ai déjà parlé il y a quelques jours dans le bilan anime de l’année. Dans ce titre très psychologique on suit donc l’évolution de Kiriyama Rei, jeune joueur professionnel de Shogi et qui tente de noyer de nombreuses blessures sous sa discipline. Devenu orphelin très jeune à la suite d’un drame, il trouve alors refuge dans une famille d’accueil pour y devenir joueur de shogi. Même dans cette maison où il est bien accueilli au départ, de nombreux problèmes se posent rapidement avec son frère et sa sœur adoptive.

Au commencement du titre Rei habite désormais seul grâce à ses indemnités de joueur professionnel malgré qu’il soit encore mineur. Au niveau scolaire ce n’est guère mieux, isolé et avec en prime un an de retard.

Sa rencontre avec Akari Kawamoto au sortir d’une soirée bar qui tourne mal va progressivement changer sa vie. Il va alors faire la connaissance de cette famille composée de trois sœurs : Akari, Hina et Momo ainsi que du grand-père et de la tante de cette famille elle aussi marquée par la tragédie mais qui respire malgré tout la bonne humeur et l’optimisme.

Sangatsu no Lion va donc relater avec une grande justesse l’évolution progressive de Rei alors qu’il sort progressivement aux autres tout en s’extrayant de la dépression. Outre Rei, un grand nombre de personnages sont traités avec beaucoup de détails et de soins : les Kawamoto, Nikaido le rival malade mais motivé, Shimada le mentor fatigué, Kyoko la sœur adoptive perdue et plein d’autres.

Un vrai titre tranche de vie soigné et profond qui aborde de nombreuses thématiques difficiles toujours avec justesse tout en ne perdant jamais de vue le cœur du titre : le Shogi, parfois discret mais toujours central.

Reine-d-Egypte

Reine d’Egypte

Titre japonais : Aoi Horus no Hitomi – Dansou no Joou no Monogatari

Editeur : Ki-Oon

Mangaka : Inudoh Chie

Type : Historique, Seinen

Sortie française : 2017

Nombre de tomes actuel (fr) : 3

Si vous suivez mon blog depuis un certain temps, vous aurez déjà pu constater ma grande affinité avec les titres historiques (Ad Astra, Cesare) ou pseudo-historiques (Altair, Arslan) et cette année m’a donc livrée une nouvelle bonne surprise par l’entremise de Ki-Oon et Chie Inudoh : Reine d’Egypte.

Comme le titre le suggère, ce manga va nous entrainer à l’époque de l’Egypte des Pharaons, et plus précisément dans la période dite du Nouvel Empire et de la XVIIIème dynastie. Il nous relate de façon romancée, mais néanmoins avec un grand travail de documentation sur l’époque, la vie de la princesse royale puis régente de l’Empire Hatchepsout, une femme forte et ambitieuse qui a réussi à inscrire son nom dans l’histoire malgré une période pourtant largement favorable aux hommes.

Si vous aimez les femmes fortes, les complots politiques et les intrigues parfois aussi cruelles qu’efficaces, ce titre est fait pour vous d’autant plus que je trouve le trait du manga vraiment agréable et travaillé.


Lire la suite de l’article sur le site source

Cet article fait partie de nos affiliés. En savoir plus sur eux ?

À propos de l'auteur

Lolo le Boiteux

Le lieu d’expression d’un otaku revelé sur le tard et trop souvent injustement catégorisé comme mécaphile exclusif. Tous les avis émis sont purement subjectifs et souvent sponsorisé par #LeMauvaisGout

Merci de partager l'article si tu as apprécié son contenu !

Les commentaires sont désactivés.

  • À Propos

    Camélia Studio - Association de loi 1901.

    © depuis 2010 - Tous droits réservés.

    Camélia Studio est une association ayant pour but de promouvoir les Arts & la Culture en France.

  • Réseaux sociaux

    Retrouvez la liste de tous nos réseaux sociaux sur :

    cette page

  • Partenaires

Version 9.14 | © depuis 2010 - Camélia Studio - Tous droits réservés | Responsable de publication Esenjin | Notre forum | Nos projets CILA | Haut de page