Point Otaku 27 – Gaeko’s Bizarre Rewind — Camélia Studio

Point Otaku 27 – Gaeko’s Bizarre Rewind

0

L’année dernière, dans le Point Otaku 23, je faisais brièvement un bilant de cette chronique/série d’article/appelez ça comme vous le voulez. J’étais assez content de moi et comme le format avait grandement évolué (du moins sur le fond), j’avais hâte d’être en 2016 pour repartir de plus belle. AH. Quelle naïveté. La vie n’est pas un long fleuve tranquille n’est-ce pas ?
Le bilan de 2016, il est un peu décevant par rapport à 2015 quand même. Des PO, j’en aurais sorti seulement quatre (en comptant celui-ci) par rapport aux huit l’an passé. Et le dernier sorti date de…mai, il y a donc plus de six mois. Bon, il faut savoir qu’à la base ma formidable liste de 114 waifus (paye ton harem) devait être un PO. M’enfin je regrette pas, c’était marrant et j’ai pu écrire un énorme pavé sur Chiya alors que c’était pas gagné.
Tout cela pour nous amener à ce Point Otaku final de l’année 2016. Et comme l’an passé, je vais revenir sur les différentes oeuvres m’auront le plus marqué au cours de cette année.

Visuel – Cowboy Bebop : Knockin’ on Heaven’s Door

J’adore Cowboy Bebop, c’est pas un secret. Et pourtant, plus d’un an après avoir terminé la série, je n’avais toujours pas vu le film. Mais maintenant c’est fait. Et tant mieux parce que c’était, ça n’étonnera personne, vraiment très très cool.
Naviguant toujours entre plusieurs esthétiques, l’univers du film est un savant mélange entre métropoles américaines (notamment San Francisco) et quartiers marocains. Sans oublier l’ambiance habituelle de la série, faite de blues et de jazz sur fond de film noir. Cowboy Bebop : Knockin’ on Heaven’s Door reste toujours cet amas assez improbable d’univers divers mais la magie de Shinichiro Watanabe, son génial réalisateur, fait que tout s’imbrique parfaitement ensemble. Voir Spike déambulait d’une ambiance à une autre, le tout avec une cohésion impressionnante, reste un pur régal. L’animation est aussi au top, que ce soit pour les combats à main nue ou les courses poursuites aériennes.
Le film se démarque de la série par un aspect plus sombre. Au niveau des couleurs, d’abord, mais aussi de l’histoire qui traite de terrorisme et de thématiques plus obscures. Vincent Volaju, l’antagoniste du long-métrage, est un bad guy mélancolique extrêmement charismatique, à la fois pour son design et son background. Quant à Spike, il continue de transpirer la classe sur chaque plan mais vu le personnage ce n’est pas étonnant. Le reste de l’équipage du Bebop (Jet, Faye, Ed et Ein) reste pas mal en retrait et c’est un peu dommage. Il y a aussi Electra Ovilo, l’acolyte de Spike pour le film qui était sympa mais un peu trop anecdotique à mes yeux.
Cowboy Bebop : Knockin’ on Heaven’s Door, c’est en gros « un très bon épisode de la série mais qui dure deux heures » (pour reprendre la façon dont un ami m’avait vendu le film). Et c’est cool. Très cool même parce que j’ai retrouvé toutes les caractéristiques qui font de Cowboy Bebop une oeuvre à part. Impossible donc pour moi de ne pas avoir le coup de foudre pour ce film.

Soundtrack – Joshiraku (OP/ED)

Pour le fan de moe que je suis, Joshiraku fut un vrai bon délire. La série est à l’origine un manga écrit à l’origine par Koji Kumeta (à qui on doit l’excellent et très drôle Sayonara Zetsubou Sensei) et dessiné par Yasu (qui a notamment travaillé sur Toradora). Et je parle ici de l’adaptation en anime par JC Staff en 2012 (j’aurais bien lu le manga mais il est juste introuvable en scan donc je pleure très fort intérieurement).

Source: Point Otaku 27 – Gaeko’s Bizarre Rewind

À propos de l'auteur

Tibtyd Lirbij

Démon ancien. On dit que je suis la mascotte du Mag'zine. Avec moi, vous allez découvrir les secrets du staff ! J’abhorre l'ignorance et aime l'élégance. #Yolo

Merci de partager l'article si tu as apprécié son contenu !

Les commentaires sont désactivés.

  • À Propos

    Camélia Studio - Association de loi 1901.

    © depuis 2010 - Tous droits réservés.

    Camélia Studio est une association ayant pour but de promouvoir les Arts & la Culture en France.

  • Réseaux sociaux

    Retrouvez la liste de tous nos réseaux sociaux sur :

    cette page

  • Partenaires

Version 9.14 | © depuis 2010 - Camélia Studio - Tous droits réservés | Responsable de publication Esenjin | Notre forum | Nos projets CILA | Haut de page