La série Project Diva — Camélia Studio

La série Project Diva

0

Depuis 2009, Sega et Crypton Future Media se font un malin plaisir de nous sortir un opus Project diva presque tous les ans. Ces jeux vidéos reprennent les idoles virtuelles Vocaloid et les mettent en scène dans leurs chansons les plus populaires, permettant aux fans de retrouver leurs chanteurs préférés, bougeant dans tous les sens pour peu que vous arriviez à taper sur un bouton.

 

tumblr_n3du9yy8M11qk6z3co1_500Le gameplay se base sur un principe on ne peut plus simple : au rythme de la musique, il vous faudra appuyer sur les bonnes touches, au bon moment. Addict de la playstation, en dehors de la version arcade, Project Diva vous demandera de tapoter les touches croix, cercle, carré, triangle et les flèches bas, droite, gauche et haut. Au fil des jeux, de nouveaux systèmes ont vu le jour (utilisation des joysticks, enfoncer les touches simultanément, …) et même des nouveautés dans le gameplay avec, dans les derniers opus, l’ajout des DIVA rooms où vous pouvez tapoter les têtes des égéries et devenir leur ami. De manière générale, la difficulté est graduelle entre les jeux : Project Diva f (PS3/PS Vita), par exemple, est bien plus facile que son successeur, Project Diva f 2nd, qui deviendra ardu à partir du mode « normal » alors que son papa ne l’était qu’à partir du mode « hard ». Ne parlons pas du mode ultimate : pour certaines chansons, il vous faudra devenir un Super Saiyen du pouce.

 

Bien évidemment, avec le PS Store, de nombreux contenus additionnels ont vu le jour : ajouts de personnages, skins et tenues. Car oui, si Project Diva est avant tout un jeu de rythme, il s’avère également être un « excellent » Dressing up game depuis les opus F… Des tenues propres aux chansons Vocaloid existent par centaines, certaines adaptées à la song list, et d’autres référencées sur des chansons connues mais non présentes dans le jeu. Bien évidemment, pour tout joueur n’étant pas fan du phénomène, cela s’apparente à du Léa passion bébé. Mais étonnement, cette partie du gameplay donne plus de raisons de faire des chansons en boucle, puisque pour débloquer de nouveaux objets, il faudra répondre à certaines conditions. On notera également la présence d’un mode permettant de créer ses niveaux avec ses propres chansons et partageable en ligne. En revanche, pour des raisons de copyright, il vous faudra posséder la bonne piste sonore sur votre console, ce qui rend le système assez difficile à mettre en œuvre.
A savoir que dans le prochain opus, Hatsune Miku : Project Diva X, les DIVA room devraient laisser la place à un système de quêtes, les Diva points devenant par la même occasion des Live points, et permettant d’avoir, pour la première fois, des conversations avec les Vocaloid. Gadget, peut-être, mais novateur tout de même. Merci Sega.

 

tumblr_my69o84AEt1s9a5mqo3_500Même sans être fan de Miku Hatsune et ses compagnons, le jeu se révèle être bon dans son genre, voire une référence au même titre que Beat the Beat. Si le gameplay n’a rien de novateur, il n’en est pas moins bien fait avec un véritable challenge lors des plus hautes difficultés. Bien évidemment, si vous vénérez les Vocaloid, vous ne prendrez que davantage de plaisir à pianoter sur les chansons proposées et surtout à faire ami-ami avec vos idoles préférées.

Historique des jeux :
Hatsune Miku : Project DIVA – PSP – 2009
Hatsune Miku : Project DIVA Arcade – Arcade – 2010 à nos jours
Hatsune Miku Project DIVA 2nd – PSP – 2010
Hatsune Miku : Project DIVA extend – PSP – 2011
Hatsune Miku : Project DIVA f / F – PSP / PS3 – 2012, release européenne en 2013/2014
Hatsune Miku : Project DIVA F 2nd – PS Vita et PS3 – 2014
Hatsune Miku : Project DIVA X – prévu pour mars 2016 sur PS Vita et automne 2016 sur PS4, au Japon.

À propos de l'auteur

Madame Poulpe

Je suis une Poulpe assoiffée de connaissances ! (*´▽`*) J'ai une passion particulière pour la Japanimation, l'imaginaire érotique japonais et les jeux vidéos, du RPG classique au visual novel. Je me lance en tant que débutante newbie dans l'écriture pour partager mes passions.

Merci de partager l'article si tu as apprécié son contenu !

Laisser un commentaire