Nantes Utopiales 2013 : Jour 01

by on 14 novembre 2013

Salutations belle compagnie !

J’ai eu l’occasion il y a de cela deux semaines, d’aller aux Utopiales de Nantes, édition 2013. Les Utopiales est le plus grand salon mondial dédié à la Science-Fiction (SF), et pas que ! Moments forts, rencontres, découvertes, … autant de choses, qui font de ce festival, un moment qu’il faut vivre chaque années. Voici donc mon compte rendu, concernant ce que j’y ai vécu le premier jour.

Arrivé trop tard pour la table ronde de 14h00 sur « Faut-il donner des droits aux robots ?« , j’ai décidé de passer une partie de l’après-midi chez un ami (coucou Quentin ‘Jin’). Je n’avais en effet pas prévu de voir quelque chose de bien précis avant 18h30.

Oui, il ne faisait pas super beau ce week-end ci.

Oui, il ne faisait pas super beau ce week-end ci.

J’arrive au final sur le salon à 17h30 plus ou moins. Je m’installe dans l’Espace Shayol, où André Brahic, l’un des astronomes & astrophysicien français les plus réputé; Il est membre du CEA. Il a entre autre, découvert les anneaux de Neptune et, pris part à l’aventure de la sonde Cassini, qui étudia Saturne et ses satellites. J’ai loupé une bonne moitié de son intervention, ce qui me chagrine, puisque cela était vraiment passionnant. On sent l’envie de cette personne à nous faire découvrir son univers, à partager. Un très grand passionné, cela se ressent très vite. Il a notamment posé des questions sur ce qu’est l’astronomie, où elle est, pourquoi on la dit difficile et, surtout, pourquoi cette discipline, comme la science de manière très large, n’est pas plus mise en avant du grand public.

l'Espace Shayol, vu de l'étage.

l’Espace Shayol, vu de l’étage.

J’ai de suite continué avec la table ronde « L’homme, une espèce en voie de disparition ?« , avec D. Bajram, P. Watts, & P. Michel. Il a été dit que la destruction social était sous exploité dans la SF. La vie elle-même ne peut disparaître, car il y aura toujours une forme qui survivra à une autre. En revanche, l’Homme à bien moins d’espoir. Il y a malgré tous des échéances, dont les probabilité de l’extinction de l’espèce sont élevé. La mort du Soleil dans ~4,5 milliards d’années, l’Homme-objet (bombe etc.), risque naturel à l’échelle du Globe (séisme, tempête, réchauffement, etc.), rencontre d’un corps céleste (astéroïde) l’humanité n’ayant pas de moyens technique pour l’éviter et enfin, une bactérie non-terrestre. Parmi les hypothèses les moins probables, ont été citées ; la mort de Dieu qui tombe dans l’océan, l’invasion extra-terrestre (pourquoi détruirait-il l’humanité pour piller les ressources de la Terre, alors qu’ils ont les moyens technique de se servir ailleurs gratuitement ?), de même par l’invasion des robots, l’IA étant logique et suivant par tous les moyens cette logique, elle ne chercherait pas à contrôler l’humanité. Il a toutefois été noté, que comme dans Ghost in the Shell, le bug de l’IA peut la faire évoluer. Grâce aux ordinateurs quantiques, ayant des capacité quasi-infinis, il est difficile de tous prévoir et, les bugs qui surviendrait, non prévus, ferai évoluer la machine.

"Real" de Kiyoshi Kurosawa.

« Real » de Kiyoshi Kurosawa.

Après avoir mangé, j’ai été voir « Real » à la séance de 20h30.On suit Atsumi, une dessinatrice de manga talentueuse, qui décide de se suicider et se retrouve dans le coma. Koichi, son petit ami ne comprenant pas son acte, va essayer de la sortir de là, grâce à un programme permettant d’aller dans l’inconscient de quelqu’un.

Un bon film à voir, très riche en rebondissements, malgré quelques points qui me laisse perplexe, comme les « zombies philosophiques », erreur de traduction ? Où ce qui tourne autour du dinosaure. Oui, dans ce film, vous aller avoir un dinosaure et des zombies philosophiques. Cela peut sembler bien louche, mais je vous assure qu’il est très agréable à regarder. Le scénario tient plutôt bien la route et, vous ne serez pas au bout de vos surprises, la fin changeant totalement la tournure de l’histoire.

Voila, c’est à peut près tout ce que j’avais à vous dire sur cette première journée aux Utopiales. Je vous dit à dans très peu de temps, pour la suite ! Si vous avez été à se salon, n’hésitez pas à faire part de vos retour, quant à ce jeudi 31 octobre.