Critique – Another

Critique – Another

2

Troisième critique ! Elle se sera faite attendre. Vraiment désolé pour tous les imprévus auxquels j’ai du faire face avec l’ancien blog.

fanarts-v3


fiche-technique-v3

Titre : Another

Studio : P.A. Works

Année de diffusion : 2012

Nombre d’épisodes : 12

AniFiche


scenario-v3

Vingt-six ans avant l’époque où se déroule l’histoire, on apprend qu’un élève est mort dans des circonstances plutôt horribles. La classe serait donc, depuis lors, maudite. Pour ce prémunir de cette « malédiction », il faudrait ignorer l’un des élèves. C’est ce qui arrive à Misaki Mei, dont l’existence semble être effacée, aussi bien par l’intégralité des élèves, que par les professeurs. Il est dit que les proches des élèves qui se soucieraient de cette « personne ignorée », mourraient dans de tragiques circonstances.

Koichi Sakakibara, transféré en cours d’année suite à un problème de santé, entre dans cette atmosphère oppressante et malsaine. Contrairement à ses camarades de classe, il va chercher à s’intéresser à Misaki et il est bien décidé à découvrir le secret de cette malédiction, qui semble résider dans le fait que certaines années, un élève serait « en trop » dans la classe.

Le couple Misaki/Koichi est le pilier de l’histoire et des péripéties qui suivront. D’un coté la discrète et mystérieuse Misaki, portant un cache-œil, qui est ignorée de sa classe, de l’autre, Koichi, un garçon malade des poumons, qui fait sa rentrée en retard et cherchera à comprendre ce qui se trame.

La trame est particulièrement bien ficelée, le rythme soutenu et le suspens particulièrement bien mené. De tête, il me semble qu’il n’y a que deux petits indices dans tout l’anime qui portent vraiment sur des petits détails, qui permettent de trouver/deviner cette fameuse « personne de trop ». Cela a beaucoup joué sur le fait que je l’ai apprécié. On a droit ici à du vrai suspens, où tout ne se devine pas après trois épisodes, c’est vraiment plaisant de rentrer dans cet univers bien sombre et lugubre, où règnent morts inexpliquées et malédiction louche.


graphisme-v3

Très bien réussis, il faut juste passer outre la censure … Je n’arrive toujours pas à comprendre ce concept décidément. Sinon graphiquement ça tient très bien la route, l’animation est de bonne facture également. Tout est cohérent par rapport à l’univers et renforce très bien ce sentiment d’oppression. L’anime n’étant plus disponible gratuitement (peut-être plus disponible du tout) sur la chaine de Dybex, je n’ai pas pu le regarder à nouveau juste avant de faire cette chronique, de ce fait, pour les captures d’écrans, c’est ce que j’ai réussi à glaner sur le net. Veuillez m’excuser si elles ne sont pas bien jolies, ni bien variées.


musique-v3

Rien d’extraordinaire en revanche de ce côté là, les musique se mêlent bien à l’ambiance pour nous y plonger convenablement, mais elles ne resteront pas en tête. Pas particulièrement « jolie » donc, mais elle saura donner des frissons et nous plonger à merveille dans cette ambiance malsaine, car bien maitrisée. C’est donc du pur plaisir. Je vous laisse d’ailleurs écouter quelques morceaux. Fermez les yeux…

OST – écouter sur OSTream

generiques-v3

Les génériques sont vraiment bien fichus. L’un contrastant avec l’autre, l’un répondant à l’autre. Il y a un véritable dialogue entre les deux. Le long traveling de générique de fin répond à merveille aux nombreux plans-séquences du générique d’ouverture.

Très agréable et doux, il contraste à merveille avec l’anime.


qqs-mots-v3

Très bon anime que je vous recommande, court, il se regarde facilement, la censure est triste ainsi que la possibilité de ne le voir qu’en streaming (Dailymotion, chaine Dybex) et va énerver un peu, malgré tout, l’anime est de très bonne facture, votre cerveau sera mis à l’épreuve.

À propos de l'auteur

Esenjin

Salut ! Moi c'est Gigi pour les intimes, rédacteur en chef du site. Passionné de culture et d'art depuis bien des années, pour ne pas dire toujours, j'espère que vous prendrez du plaisir à découvrir ou redécouvrir des choses par ici ! Attention « Mon langage est composé de 97 kg de méchanceté. »

Merci de partager l'article si tu as apprécié son contenu !

2 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • À Propos

    Camélia Studio - Association de loi 1901.

    © depuis 2010 - Tous droits réservés.

    Camélia Studio est une association ayant pour but de promouvoir les Arts & la Culture en France.

  • Réseaux sociaux

    Retrouvez la liste de tous nos réseaux sociaux sur :

    cette page

  • Partenaires

Version 9.18 | © depuis 2010 - Camélia Studio - Tous droits réservés | Responsable de publication Esenjin | Notre forum | Nos projets CILA | Haut de page