Dimension W — Camélia Studio

Dimension W

0

Origine : Japon – 2011
Année VF : 2014
Type : Seinen
Genres : Action – Science-fiction
Auteur : Iwahara Yuji
Editeur VO : Square Enix
Editeur VF : Ki-oon
Nb de volumes VO : 5 (en cours)*
Nb de volumes VF : 2 (en cours)*

Synopsis

Vous savez tous qu’un jour, notre monde sera à court de pétrole ? Qui dit plus de pétrole, dit plus d’essence, plus de plastique… Plus rien, quoi ! Figurez-vous qu’en 2072, dans l’univers de Dimension W, l’humanité a trouvé de quoi remplacer les énergies à base de pétrole ! On appelle ça les « coils ». Ce sont des bobines électromagnétiques qui fournissent des ressources inépuisables, via un système sans câble. N’est-ce pas fou ?

Oui ! Cependant, on retrouve forcément notre protagoniste principal, Kyoma Mabuchi, qui est contre ces coils. Lui, ce qu’il aime, c’est tout ce qui est considéré comme obsolète. Ou plutôt, il préfère ne pas avoir affaire avec ce qui fonctionne avec les coils. Bon, c’est une chose, mais le prix au litre de l’essence a forcément flambé, vingt euros par litre ! C’est quand même dommage pour Kyoma qui est amoureux de vieilles voitures thermiques ! Il faut donc gagner sa vie. Son métier : récupérateur de coils illégaux. Les coils illégaux sont trafiqués pour leur donner de nouvelles fonctions. Ceux-ci peuvent donc se transformer en armes redoutables.

Alors qu’il faisait son travail, Kyoma croise le chemin d’une fille, Mira, qui semble étrangement liée aux coils. Ensemble, ils découvriront que l’humanité court un grave danger.

Histoire

Nous n’en sommes qu’au tome 2, donc l’histoire n’est pas si évoluée que ça. Oh, wait ! Tome 2 et, on ne sait encore pas grand chose de l’histoire !? Et oui… Je trouve ça, dans un sens, dommage. Deux tomes et on n’a le droit qu’à seulement quelques indices sur ce qu’il pourrait se passer après et, encore, il faut bien réfléchir. Le mystère reste pratiquement absolu. On nous livre l’intrigue principale, puis seulement une succession de péripéties de Kyoma, accompagné de la jolie Mira, pour le moment.

Je suppose qu’elles sont là pour nous faire découvrir les personnages et, autres détails qui nous seront révélés plus tard. Mais deux tomes pour ça, ça commence à faire un peu long. Pourtant, je suis persuadé que cette série peut faire un carton, étant donné les possibilités de scénario qui fleurissent dans nos petites têtes à chaque page qu’on lit. Ces aventures auront peut-être une importance capitale pour la suite de l’histoire, mais j’en doute.

Et là, vous vous demandez de quoi ça parle réellement ? Disons que Mira s’est vu confier une mission par son père. Cette mission est liée aux coils, c’est une certitude, mais l’objectif reste incertain. Elle reste donc aux côtés de Kyoma, qui est, je le rappelle, un récupérateur de coils illégaux. Elle espère donc en apprendre plus sur les coils en restant à ses côtés. On perçoit un côté du film « I-Robot », plutôt convaincant. Cependant, on remarquera que ce manga est un peu doux pour être classé dans la catégorie seinen, mais les mystères planant sur nos protagonistes et sur cette fameuse Dimension W nous le font vite oublier.

Graphisme

L’histoire me plaît beaucoup actuellement. Je mise gros sur ce manga. Et les graphismes, je suis totalement fan. J’adore le design des personnages, des décors… L’ambiance va tellement parfaitement avec le ton donné par le scénario que je trouve ça troublant. Pour anecdote, j’ai dessiné plusieurs Mira, alors que je n’avais même pas fini de lire le tome 1… De plus, dans chaque numéro, des pages couleurs sont présentes. Je ne suis pas partisan des couleurs dans les mangas, mais je trouve ça plutôt sympa de temps en temps, pour nous donner l’atmosphère qu’il faut percevoir exactement.

Une chose peu courante également, les couvertures de tous les tomes sont fluorescentes ! Raison de plus pour se les procurer !

En conclusion, un manga très prometteur qui vous envoûte très rapidement, grâce aux graphismes et à l’histoire très mystérieuse, malgré le côté seinen encore peu présent. A suivre de très près, cette série qui va en ravir plus d’un !


Cet article est une republication d’un article paru dans l’édition reliée n° 6 de Mag’zine, que vous pouvez toujours aller le lire ici.

N.B. Màj 2021 : éditions VO et VF complètes avec 16 tomes – une adaptation anime a été réalisé en 2015 par le Studio 3HZ, mais n’est pas licencié en France.

À propos de l'auteur

J'aaaaiiiiimmmmeee TORADORAAAAAAAA !!!!!! voila.

Merci de partager l'article si tu as apprécié son contenu !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous sommes en direct ! Venez nous suivre :3
CURRENTLY OFFLINE