Fate/Stay Night:Unlimited Blade Works — Camélia Studio

Fate/Stay Night:Unlimited Blade Works

0

Fiche technique :

Original : Fate/Stay Night : Unlimited Blade Works (2014)
Année de production : 2014
Studio : Ufotable
Genres : action fantastique & mythes
Auteurs : Nasu Kinoko, Type-Moon
Durée : 26 épisodes

Introduction :

Fans de Japanimation, j’ai une bonne nouvelle pour vous ! La licence Fate/Stay Night de TYPE-MOON revient sur le devant de la scène avec une toute nouvelle adaptation en anime, intitulée « Fate/Stay Night : Unlimited Blade Works » (FSN UBW). Produit par le studio d’animation Ufotable, la première diffusion a eu lieu le octobre 2014 au Japon. A ce jour, la série est licenciée et diffusée en simulcast pour le public français par Wakanim.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il me paraît essentiel de faire une brève rétrospective sur l’œuvre Fate/Stay Night, ne serait-ce que pour remettre les différentes adaptations anime dans leur contexte.

De l’eroge visual novel aux adaptations anime :

Tout d’abord, l’histoire de Fate/Stay Night a été écrite par Nasu Kinoko (co-fondateur du studio TYPE-MOON) puis déclinée en janvier 2004 sous la forme d’un eroge visual novel sur PC comportant trois scenarii parallèles (Fate, Unlimited Blade Works et Heaven’s Feel). Fort de son succès, de nombreuses productions verront le jour sur toutes les plateformes.

La toute première adaptation en anime remonte à janvier 2006 et retrace le chemin « Fate » du jeu. Bien entendu, la censure a frappé un coup afin de rendre la série grand public.

Par la suite, l’arc « Unlimited Blade Words » sera repris lors d’un film qui sortira en 2010. Avec sa récente adaptation en série télévisée, cela aurait été criminel de ne pas vous en faire part ! D’autant plus que la réalisation a été confiée aux mains du studio Ufotable, qui nous avez déjà pondu l’excellent Fate/Zéro (préquel de Fate/Stay Night).

Pour terminer, le film d’adaptation Fate/Stay Night : Heaven’s Feel a été annoncé en juillet 2014 et serait actuellement en cours de production*.

L’histoire

Le Graal est une entité spirituelle toute puissante capable d’exaucer n’importe quel vœu. C’est au cours d’un rituel appelé « Guerre du Saint Graal » que celui-ci désigne son propriétaire. Plus qu’un simple rituel, il s’agit en fait d’une lutte à mort opposant sept Masters (appelés également Mages) et leur Servant respectif, héros de légende invoqué par la magie du Graal. A l’issue de cette bataille, le précieux calice accordera ses faveurs aux derniers survivants.

Nous somme en 2005 et l’histoire se déroule dans la ville de Fuyuki qui s’apprête à devenir le théâtre d’une nouvelle Guerre du Saint Graal.

Les jours passent et l’étau de la Guerre Sainte se resserre davantage. En effet, cinq Mages ont déjà répondu à l’appel du Graal. Tohsaka Rin est la descendante d’une puissante lignée de Mages et s’engage dans la bataille au nom de sa famille. Malgré son jeune âge, la lycéenne possède un fort potentiel magique et invoquera son Servant : Archer.

Devenue Master, l’adolescente sent la menace d’une barrière magique au-dessus de son école et décide de mener son enquête. Lors de l’investigation, elle est repéré par Lancer, un Servant ennemi, qui la prend en chasse et engage un combat contre Archer. Shirô assiste au duel et se retrouve impliqué malgré lui dans le conflit. Témoin gênant, Lancer le blessera mortellement avant de disparaître. Choqué par cette découverte, Rin mettra tout en œuvre pour le sauver.

Craignant par la suite que Lancer ne réapparaisse pour en finir avec Shirô, elle se lance à sa recherche. Durant sa traque, un autre Servant surgit et s’en prend à elle. Il s’agit de Saber, le septième et dernier Servant de la guerre dont le Master se révélera être Shirô

L’adaptation d’ « Unlimited Blade Works » en série anime

Tandis que le scénario Fate explorait l’histoire de Saber, UBW se focalise davantage sur Rin et Archer. Cette toute nouvelle adaptation de Fate/Stay Night nous offre une perspective inédite. En effet, les détails qui étaient passés sous silence lors de l’adaptation de 2006 sont maintenant révélés au grand jour. On redécouvre les personnages au travers d’une trame scénaristique plus mature qui captive d’autant plus notre intérêt.

Graphiquement, c’est très joli. La réalisation est du même acabit que l’anime Fate/Zero, qui s’était déjà illustré par un excellent rendu des personnages, leur conférant un charisme fou. Les scènes de combats sont toutes aussi réussies, l’animation est fluide et dynamique à souhait. On sent la violence des coups portés et les impacts d’armes blanches au travers de l’écran. Pour ma part, j’ai rarement vu une telle réalisation : les combats sont vraiment épiques.

La thématique « Battle Royale » introduit une tension palpable au sein de l’histoire. Alliances et trahisons sont des stratégies avec lesquelles les Masters devront compter s’ils veulent parvenir à leurs fins. Dans le scénario UBW, le concept de justice, tel que le conçoit Shirô, jouera un rôle prépondérant. Reniera-t-il ses idéaux pour atteindre ses objectifs ou sera-t-il fidèle jusqu’au bout à ses convictions ? Être un allié de la justice peut amener à de bien cruels dilemmes…

Les musiques

Les thèmes musicaux de l’anime sont plutôt discrets, aucun ne m’a vraiment marqué. En revanche, l’opening et l’ending sont plutôt classes :

  • Opening 1 – « Ideal White » interprété par Ayano Mashiro
  • Ending 1 – « Believe » interprété par Kalafina

Que retenir au final ?

L’anime Fate/Stay Night : Unlimited Blade Words est l’une des plus belles surprises de cette fin 2014. Je vous invite à le découvrir en urgence, que vous soyez familier ou non à l’univers de TYPE-MOON. L’excellente réalisation est signée Ufotable, ajoutez à cela des scènes de combats bien pêchues et une intrigue haletante : vous accrocherez à coup sûr !

La deuxième saison est prévue pour avril 2015. Vivement qu’on y soit.

Par ailleurs, je vous recommande également de visionner Fate/Zero qui vous plongera au cœur des événements antérieurs à Fate/Stay Night. Surprises et révélations vous y attendent.


Cet article est une republication d’un article paru dans l’édition reliée n° 10 de Mag’zine, que vous pouvez toujours aller le lire ici.

* le film Fate/Stay Night : Heavin’s Feel est finalement sorti en 2017

À propos de l'auteur

Ici Lord, « petite main » pour le Mag'zine dans la rubrique Soleil Levant, on m'exploite 48h par jour (oui, oui c'est possible !). La preuve : on m'avait averti que le taff serait rude. Or, un homme averti en vaut deux. Donc 2*24... vous me suivez ?

Merci de partager l'article si tu as apprécié son contenu !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.