Hobby Ninja, le youtubeur qui aimait le modélisme — Camélia Studio

Hobby Ninja, le youtubeur qui aimait le modélisme

0

Un article bien particulier que celui-ci car, oui je vais vous présenter le fabuleux travail que réalise un ami depuis quelques temps, il a même sa propre chaîne Youtube. Notre homme est passionné de la culture japonaise et plus particulièrement d’un art particulier croisé ça et là sur certains animes : le modélisme de Gundam (vous savez les gros robots ultra-perfectionnés qui utilisent des armes en tout genre du canon plasma en passant par l’épée d’énergie, etc.).

Bah c’est donc lui le grand « Hobby Ninja » que je vais vous offrir dans mon interview et surtout sa passion pour le modélisme, un art japonais peu connu dans l’Hexagone.

Kôga : Salut Hobby Ninja, pourrais-tu te présenter brièvement ?

Hobby Ninja : Ohaio ! PtitNinja, créateur de la chaîne Youtube Hobby Ninja, je présente essentiellement des Gunpla, kits plastiques Gundam, avec des vidéos « ouverture de colis », déballage et présentation du contenu de la boîte, revue du kit terminé, tuto… A l’heure actuelle, je suis le seul à proposer ce type de contenu en France. Mis à part ça, j’ai 27 ans, j’habite près de Toulouse où je compte déménager prochainement. J’ai toujours été bercé par les mangas depuis mon plus jeune âge et depuis ça ne m’a pas lâché. Je me suis vraiment au Gunpla l’année dernière, en décembre 2012. Je fais pas mal de Gunpla, mais je compte présenter d’autres kits, d’autres mangas ou même autres que les méchas.

Kôga : Entrons dans le vif du sujet, qu’est-ce que le modélisme et comment t’est venue cette passion ?

Hobby Ninja : Le modélisme pour ceux qui ne le savent pas, correspond à la reproduction de modèles réduits, mobiles ou non, de véhicules, machines, objets, réalistes, imaginaires… à différentes échelles, avec plus ou moins de détails… Cela peut être nommé « hobby » en terme anglais, d’où le nom de ma chaîne. Pour ma part, je présente uniquement du « fixe » car les Gundam sont des maquettes articulées, mais nécessitant une intervention directe de la par d’un manipulateur (contrairement aux voitures, avions radio-commandés).
Cette passion résulte de mon entourage, dans ma famille, que ce soit mon père, mes oncles, mon beau-père (et ses frères dont deux sont pilotes d’avions). Ils ont toujours réalisé des maquettes d’avions, d’hélicoptères, de chars… Du coup, étant gosse, j’ai toujours « baigné » dans ce milieu. Je me rappelle, à l’âge de quatre ans aussi loin que je me souvienne, quand j’allais chez ma mère le week-end, je retrouvais les avions que mon beau-père avait fait et qu’il avait suspendu avec du fil de nylon au-dessus de mon lit. Cela me faisait rêver. J’ai toujours cette passion des avions de chasse ! Dès que j’en entendais passer, je courais dehors pour les voir et reconnaître leur modèle. J’ai longtemps voulu être pilote de chasse mais les maths n’ont jamais été mes amies. Partant de là, cette passion n’a fait que croître, quand je fus en âge d’avoir mon premier kit, je me suis donc lancé dans l’aventure. J’ai réalisé pas mal de kits, de différentes échelles, que ce soit voitures, motos (ma plus grande passion ! Oui je suis motard !), avions, hélicoptères et plus tard, les méchas, Evangelion, Gundam


Justement, parlons Gundam. Pendant que cette passion du modélisme germait tranquillement (mon père lui réalisait et réalise toujours d’ailleurs, des hélicoptères radiocommandés) j’étais également bercé par une autre passion, le manga ! A l’âge de 3-4 ans, je suis « foudroyé » par Saint Seiya, connu en France sous le nom « Les Chevaliers du Zodiaque ». La spirale des mangas était lancée ! A cette même époque, j’étais aussi devenu « accro » aux Transformers ! Et depuis cela ne m’a pas quitté. Les années passèrent, mais pas mon engouement pour toutes ces passions qui m’animaient. Certes, avec des hauts et des bas, j’ai eu pas mal de passages vide, où je ne réalisais plus de kits. Puis, un jour, j’ai découvert le célèbre Evangelion, qui à l’époque était diffusé sur Canal+. J’étais fou ! J’ai de suite aimé. Je vous laisse imaginer ma réaction quand j’ai appris l’existence de figurines des Evas. Après une longue année et quelques mois d’attente, je recevais enfin mon Eva 01 par Bandaï. Et, ô surprise que ce fut de constater que c’était un kit à monter. Mon premier kit articulé made in Japan. Je m’en rappelle comme si c’était hier, j’avais treize ans. Par la suite, j’ai réalisé l’Eva 03, 05 et d’autres kits d’avions, motos… Puis, en 2002, M6 diffusa l’intégralité de la série Gundam Wing, je connaissais « de loin » cet anime, mais je ne m’y étais jamais réellement intéressé de près. De plus, à cette époque, je vivais chez ma mère qui n’avait pas internet. Bref, cette année-là (cette année-là, je chantais pour la première fois, le public ne me connaissait pas, oh quelle année, cette année-là… oui c’est du Claude François, je vous rassure, je ne suis pas fan, c’est juste ma « connerie » légendaire qui a pris le dessus) on pouvait acheter des kits de la série en magasin de jouets, je m’étais donc procuré le Wing 0, que j’ai toujours et qui me sert de kit témoin pour mes tests.

Kôga : Peux-tu nous présenter ta chaîne Youtube, ce que tu comptes y mettre en terme de contenu ?

Hobby Ninja : Comme je l’expliquais précédemment, je présente les colis que je reçois du Japon, ensuite la seconde étape est l’ouverture de boîte (unboxing) durant laquelle je présente le contenu de la boîte, les grappes… Puis lors de la réalisation, en fonction je propose des tutoriels afin de familiariser les abonnés avec les différentes techniques existantes. Enfin vient le « review », c’est tout simplement la présentation du kit monté à blanc, et/ou monté et peint, avec présentation des accessoires, des articulations…
Je propose aussi du contenu bonus, tel que des bêtisiers. Des podcasts avec mon ami Zenkuro du site et forum « Hobbyforever ». Et tout récemment du hors-série où je présente ma rencontre et interview d’Yvan West Laurence, le créateur et rédacteur en chef du magazine « Anime Land », qui a sorti récemment son livre intitulé « Big Bang Anim’ ».
J’envisage pour la suite de proposer d’autres kits, hors Gundam, revenir sur des Evas, du Metal Gear Solid (oui, je suis aussi passionné de jeux vidéo), des voitures, motos et, pourquoi pas, revenir aux sources avec des avions. Reprendre les podcasts avec Zenkuro aussi.
Ensuite, je tiens à préciser que je suis loin d’être un pro, il y a largement meilleur que moi. Mais du coup, j’aime ce principe d’être un amateur qui propose son aide à d’autres amateurs ou « pro » justement, permettant ainsi un échange.
Du coup, les abonnés suivent leur évolution ainsi que la mienne. Du coup, je terminerais en disant que le futur contenu correspondra aux nouvelles techniques que j’aurais maitrisées.

Kôga : Mis à part le modélisme, as-tu d’autres préférences en terme de culture japonaise ? Mangas ? Etc. ?

Hobby Ninja : Comme je le disais, j’ai effectivement d’autres passions. La plus importante pour moi à ce jour étant la moto. Je me rappelle de mon père, qui raconte souvent cette histoire d’ailleurs, quand j’étais tout gosse, il m’emmenait faire les courses avec lui, me mettais dans le cadi, passait au rayon casque à ma demande, me posait un casque sur la tête et avait la paix pendant toute la durée des courses. A la fin, on reposait le casque et on rentrait. Je me rappelle de ce supermarché dont l’enseigne était « Mammouth », ça ne parlera pas aux plus jeunes, mais ceux de ma génération et antérieure comprendront (nostalgie). Depuis cette passion n’a fait que croître. Je suis capable de reconnaître, dans certains cas précis, le modèle d’une moto rien qu’au son de son échappement. Mis à part ça, je suis passionné de mangas, tels que Saint Seiya, Naruto, Fairy Tail, Zetman, Evangelion, Shingeki no Kyojin (L’attaque des titans), Full Metal Alchemist, Transformers et bien entendu Gundam pour ne citer que cela. J’aime le Japon, je compte y partir ne serait-ce qu’en vacances et pourquoi pas y vivre un de ses jours. Je suis un grand amoureux de cette culture. Sinon, j’aime la science-fiction, les jeux vidéo, la musique que j’écoute et pratique (guitare) et les nouvelles technologies !

Kôga : Mis à part ta chaîne, d’autres projets en tête concernant le modélisme ou autre ?

Hobby Ninja : Hum, concernant le modélisme pour l’instant je reste concentré sur les kits plastiques. C’est vraiment ce qui me tient le plus à cœur. Une fois installé sur Toulouse, essayer d’économiser un max pour me procurer du meilleur matos pour la réalisation de mes vidéos. Hors modélisme, racheter une moto ! Ça me manque trop. Reprendre un matou, il remplacera jamais mon premier chat, mais il me tiendra compagnie, oui je n’ai pas précisé, je suis fou des chats « neko, neko » ! Continuer mes tatouages aussi, passion que j’ai oublié de vous présenter, honte à moi ! Je compte faire un traditionnel japonais sur tout le bras gauche. Et enfin, pourquoi pas, trouver quelqu’un pour partager ma vie… c’est déjà pas mal.

Kôga : Envisagerais-tu, par exemple, d’avoir un stand en live sur des salons tel que le Toulouse Game Show ou autre ?

Hobby Ninja : Ah ah ha ha bim dans le mille ! Alors, mon but à la base n’est en aucun cas la célébrité, je fais ça avant tout pour mon plaisir et celui des autres. Comme je l’ai signalé, je suis le seul en France à proposer ce type de contenu. Je m’investis donc du mieux que je peux pour répondre aux attentes d’autres passionnés. Pour l’instant, ça plaît, j’ai beaucoup de retours positifs et d’encouragements, et ça, c’est une vraie récompense pour moi. Tu ne peux pas savoir la joie que ça m’apporte quand je lis des commentaires comme : « merci, c’est génial ce que tu fais », « continues, on adore », « un vrai passionné, c’est ce qu’on aime chez toi ». C’est la plus belle des récompenses que je pouvais obtenir la satisfaction de faire quelque chose qui te plaît et qui plaît aux autres. Et si jamais un jour cela m’amène à être présent en conventions derrière le stand, et pas en tant que visiteur (oui, je me rends à certaines conventions quand je peux), je dis pourquoi pas, puisque je suis pour l’échange avec mes abonnés, ça serait l’occasion de les rencontrer IRL, de partager un bon moment avec eux. C’est important d’entretenir un certain lien avec les personnes qui te suivent et je pense qu’une convention serait une bonne solution à ça, mais pour l’instant, je me concentre sur l’avenir de la chaîne. Si cela doit se faire, ça se fera.

Merci pour cette petite interview concernant ta passion pour le modélisme, quant à vous ami(e)s lectrices et lecteurs n’hésitez pas à encourager le travail de Hobby Ninja en allant sur sa chaîne Youtube ou sur son Facebook en vous y abonnant.


Cet article est une republication d’un article paru dans l’édition reliée n° 5 de Mag’zine, que vous pouvez toujours aller lire ici.

À propos de l'auteur

Je suis un Saint Guerrier ! J'adore les Chevaliers du Zodiaque ainsi que la SF, en particulier Star Wars.

Merci de partager l'article si tu as apprécié son contenu !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous sommes en direct ! Venez nous suivre :3
CURRENTLY OFFLINE