J'ai testé pour vous... — Camélia Studio

J’ai testé pour vous…

0

The Plan

Prix : gratuit
Genre : petit jeu, indépendant
Développeur : Krillbite Studio
Éditeur : Krillbite Studio
Sortie : 10 février 2013

The Plan, toujours plus haut, toujours plus beau !

« Woah » – « Dat feel… » – « The game is amazing ». Et oui. Ce sont les messages qu’on retrouve sur l’écran de fin de jeu. Le mien a été « Merci ».

Gratuit et téléchargeable sur Stream, The Plan va vous en mettre plein la vue et les oreilles. Vous contrôlez une petite mouche que vous dirigez avec les flèches directionnelles de votre clavier. Le but étant de voler toujours plus haut. Mais ce ne sera pas sans difficulté, puisque le vent ou alors des feuilles d’arbres viendront vous ralentir de temps à autre. Dis comme ça, cela paraît nul, je suis d’accord, mais ce qu’il faut voir est bien plus profond.

Le plus rare sur Steam, c’est d’avoir un jeu qui s’installe en moins de deux minutes. The Plan est l’exception qui confirme la règle, puisqu’il s’installe pratiquement instantanément, du fait qu’il s’agit d’un petit jeu. Vous pouvez donc y jouer deux minutes après avoir fini de lire ce numéro du Mag’zine. Doté de graphismes magnifiques et d’une musique génialissime, la seule réaction que vous aurez, après avoir fini The Plan, sera de rester quelques secondes scotchés devant votre écran sans rien dire avant de réaliser ce qu’il vient de se passer. Le jeu doit durer une dizaine de minutes, mais après ces dix minutes, vous vous prendrez une bonne claque en pleine poire, croyez moi !

Je ne vous en dit pas plus sur ce petit bijou, allez donc l’essayer !


Gravity Badger

Prix : 4,99 €
Genre : petit jeu, indépendant
Développeur : Wales Interactive
Éditeur : Wales Interactive
Date de parution : 28 novembre 2013

Créé par des développeurs indépendants, on pourrait attendre beaucoup plus de ce jeu lorsqu’on lit le descriptif, surtout pour 5 €. Disponible dans pratiquement toutes les langues européennes, je me lance à l’assaut de l’espace !

Le principe est simple, vous avez un Gravity Badger et vous devez le lancer à travers l’espace. Cela va permettre de parcourir quelques mètres à chaque niveau, en faisant bien sûr attention aux météorites et autres mini-planètes (planètes pouvant accueillir quelques fourmis seulement), se trouvant sur votre chemin. En gros, vous partez d’un point A pour arriver à un point B en un seul lancer. Le point B étant une… une sorte de bulle verte, allons lire la description du jeu pour savoir de quoi il s’agit :

« Équipe-toi de la combinaison spatiale du vaillant gravity badger Captain T Bayback, alors qu’il s’aventure dans les ténèbres de l’espace pour sauver ses amis, sa famille et tout l’univers de la menace des Evil Honey Badgers, aussi connus sous le nom de Hellsett. »

Ok, on n’en sait pas plus. Par contre, on apprend que ses amis et sa famille sont en danger et qu’il faut les sauver. Et il a fallu capter tout ça en une seule et unique image servant de cinématique ? Je veux bien avouer que je ne suis pas le plus futé de tous les hommes, mais faut pas déconner non plus. En une seule image, on doit comprendre que toute sa famille et ses amis sont enlevés ! Et déchiffrer les expressions faciales d’animaux, ce n’est pas toujours évident ! Pour que vous compreniez bien, voici comment les cinématiques fonctionnent :

On vous montre une grande image, un peu comme une peinture murale expliquant un phénomène. Il y a des zooms sur des détails censés vous sauter aux yeux afin de comprendre le délire et, c’est tout ! Pour le reste, débrouillez-vous.

Bon, on a droit à certains dialogues. Enfin, on s’en passerait bien, car ils sont d’une monotonie impressionnante et ne sont pas cohérents. Je pense que les développeurs ont créé leurs dialogues, à coups de Google traduction et, pouf ! La version française est sortie ! Oui, mais non, il faut qu’on leur explique que ce n’est pas comme cela que fonctionnent toutes les langues du monde. Mais ce jeu n’a pas non plus que des mauvais côtés.

On peut prendre par exemple les graphismes qui sont plutôt sympas et colorés, avec quelques petits effets lumineux qui sont bien ancrés au décor. Les musiques aussi sont assez réussies, malgré qu’elles soient, comme souvent pour ce genre de jeu, répétitives.

Le fonctionnement du jeu reste tout de même simple. Il se déroule de la même manière que Angry Birds pour ceux qui connaissent. Vous lancez votre personnage comme vous utiliseriez un lance-pierre. Plus vous tirez sur l’élastique, plus la pierre ira loin et, ce jeu reprend ce principe. C’est avec ça que toute la stratégie devra se faire afin de passer les niveaux. La difficulté se trouve sur les différents éléments qui se dresseront sur votre route, vous empêchant d’atteindre l’objectif. C’est alors à vous de réfléchir pour savoir comment esquiver une météorite, pour atteindre un tuyau vous permettant de changer de direction, pour finir votre course vers la bulle verte.

En somme, on a le même style de jeu sur nos smartphones et, pour 0 €. L’équipe se vante de mettre cent quarante niveaux à disposition, mais c’est bien peu comparé à certains jeux sur nos téléphones, alors qu’ils sont gratuits. On remarquera également qu’aucune proportion n’est respectée dans le jeu (taille des planètes, etc.), ou alors les gravity badgers sont d’immenses créatures… Une chose est sûre, c’est un jeu fait pour les gens étant patients et aimant réfléchir.


Cet article est une republication d’un article paru dans l’édition reliée n° 6 de Mag’zine, que vous pouvez toujours aller le lire ici.

À propos de l'auteur

J'aaaaiiiiimmmmeee TORADORAAAAAAAA !!!!!! voila.

Merci de partager l'article si tu as apprécié son contenu !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous sommes en direct ! Venez nous suivre :3
CURRENTLY OFFLINE