Le Garage Kit

Le Garage Kit

0

Pour ce premier article dédié aux figurines et aux produits dérivés, je vous embarque dans le monde secret du Garage Kit. Un univers, peu connu du grand public et pourtant pratiqué par bon nombre de gens, dont moi. Je vais donc vous en divulguer la technique et, croyez-moi, si vous ne connaissez pas déjà, vous risquez fort d’apprécier !

Le Garage Kit, qu’est-ce que c’est ?

C’est le montage et la peinture d’une figurine. Essentiellement en résine, les kits arrivent chez vous en morceaux fraîchement sortis de leur moule (entre deux et cent pièces pour les plus détaillés). Il vous faudra donc les préparer, c’est à dire poncer les imperfections, affiner les détails… mais aussi assembler le kit, en vérifiant que chaque morceau s’enclenche parfaitement (sinon votre figurine ne tiendra pas longtemps) pour finir par la phase de peinture, le meilleur moment à mes yeux.

Bien entendu, le Garage Kit n’a rien à voir avec les figurines trouvables dans le commerce, puisque ces dernières sont en plastique et déjà peintes. D’ailleurs, le Garage Kit vous propose de nombreux avantages, à commencer par la personnalisation, chose inexistante dans ces versions plastiques destinées au grand public. Libre à vous d’y mettre les couleurs que vous voulez et de lui faire un socle à votre goût. Ajoutez à ça le grand choix de personnages à votre disposition, que ce soit dans l’univers du manga, des comics, du cinéma, des jeux vidéos et bien d’autres encore. Bref, de quoi combler les fans.

Niveau prix, les kits les moins chers sont dit « recast ». Ce sont des copies d’originaux qui restent néanmoins de qualité, l’idéal pour se faire la main, avec des prix variant entre 25 € et 105 € pour les plus grosses pièces. Pour les Garage Kit originaux (c’est à dire achetés directement au sculpteur), la gamme de prix est beaucoup plus élevée, vu que la production est forcément plus réduite. Comptez entre 75 € et 450 € pour les plus gros morceaux, du 100 % fait main, bien sûr.

Côté matériel, rien de très extraordinaire et de très onéreux, puisque vous pouvez commencer avec du simple papier de verre, des limes (pas celles pour les ongles, attention !), un cutter, une bombe de sous-couche, quelques pinceaux et pots de peinture. Pour ma part, j’ai commencé avec 25 € de matériel et ça m’a suffit pour ma première réalisation. Bien entendu, si vous souhaitez par la suite vous améliorer et spécifier votre matériel, il y a de quoi faire, notamment en achetant un aérographe, appareil permettant de projeter directement la peinture sur les pièces à peindre. Mais là, on part un peu trop dans la technique.

Pour simplifier tout ça, je vous invite à suivre le pas à pas d’un Garage Kit avec mon dernier travail : une Dark Elfe, tirée du jeu PC, Lineage II. Le kit est en quinze morceaux et fait 22 cm.

La Préparation

C’est la partie la plus importante dans la réalisation d’un Garage Kit et, c’est aussi celle qui peut vite devenir pénible, surtout quand on commence à voir de plus en plus les petits défauts, qui nous échappaient au début. Il vous faudra donc : poncer chaque pièce pour enlever les marques de moulage, refaire les détails s’il ont subi des dommages et assembler vos morceaux par la méthode dite du « pinning ». Ceci consiste à planter un clou ou un cure-dents dans chaque pièce, afin de créer un squelette invisible lors de l’assemblage des morceaux. Cela prolonge la vie de votre kit et, surtout, ça évite qu’il se déboîte par mégarde.

Une fois cette phase accomplie, vous pourrez être fier de vous et passez à la sous-couche de chaque pièce. Cela va permettre à votre peinture de mieux accrocher la matière et, surtout, de voir les dernières petites imperfections qui vous auraient échappé.

La Peinture

C’est ma partie préférée, celle où votre imaginaire prend les choses en main. Pour cette Elfe, j’étais assez libre de mes actions, ma seule contrainte étant le bleu (c’était une commande). Pas de problème… petits dégradés de vert, les détail de l’armure en argent, les épaules avec un effet bronze et ma touche personnelle sur la cape, que j’ai faite en hommage à Klimt, artiste peintre internationalement connu.

Mais rien ne vous empêche de mettre un peu de fantaisie dans tout ça, notamment en vous servant de ce qui vous entoure comme une pierre, des carreaux, un morceau de bois, une boîte… C’est 100 % libre et vous finissez avec une figurine unique au monde : la vôtre !

Voilà vous savez tout sur le Garage Kit, enfin assez pour vous y mettre si le cœur vous en dit. Si vous voulez en savoir encore plus et voir d’autres œuvres, je vous invite à aller sur le site PassionGarageKit, LE forum français consacré à cet univers où vous m’y croiserez, mais aussi des débutants et des confirmés prêts à vous aider.

Côté démonstration, je m’adresse là aux sudistes, puisque, les 23 et 24 novembre 2013, aura lieu le FIMAJE (FIgurines, MAquettes, JEux) à Antibes (Alpes-Maritimes). Avec une entrée à 2 €, vous pourrez apprécier tous les peintres sur figurines, des professionnels aux amateurs, avec du warhammer, des figurines historiques et, moi-même avec mes figurines plutôt manga/jeu vidéo ! Je serais présente les deux jours, avec un ami spécialiste de l’aérographe et des comics. Donc, n’hésitez pas à nous rendre visite et venez donc voir ça de vos yeux, ça vaut le coup.



Cet article est une republication d’un article paru dans l’édition reliée n° 3 de Mag’zine, que vous pouvez toujours aller lire ici.

À propos de l'auteur

Merci de partager l'article si tu as apprécié son contenu !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • À Propos

    Camélia Studio - Association de loi 1901.

    © depuis 2010 - Tous droits réservés.

    Camélia Studio est une association ayant pour but de promouvoir les Arts & la Culture en France.

  • Réseaux sociaux

    Retrouvez la liste de tous nos réseaux sociaux sur :

    cette page

  • Partenaires

Version 9.18 | © depuis 2010 - Camélia Studio - Tous droits réservés | Responsable de publication Esenjin | Notre forum | Nos projets CILA | Haut de page