Nicolas Flamel — Camélia Studio

Nicolas Flamel

0

Après un bond vers le futur avec Lucius Modestus et un retour dans le passé en compagnie de Saburo, je vous propose un nouveau moyen de voyager dans le temps, certes plus lent mais peut-être moins douloureux.

Pour cette troisième histoire, je vais vous présenter la série de romans fantastiques de Michael Scott, intitulée « Les secrets de l’immortel Nicolas Flamel », paru en France chez Pocket Jeunesse.

L’histoire

Démarre de nos jours par un chaud après-midi d’été dans la belle ville de San Francisco. Sophie et Josh sont frère et sœur, jumeaux pour être précis et, ils profitent de cet été pour travailler afin de se payer la voiture de leur rêve pour leur premier voyage en solo, prévu pour fêter leur seizième anniversaire. Ils profitent surtout d’un peu de stabilité, car depuis leur enfance, leurs parents, archéologues, les ont traîné de ville en ville, de pays en pays, au gré de leurs pérégrinations.

Cette relative tranquillité vole en éclat lorsqu’un étrange inconnu entre dans la librairie où travaille Josh et entame un combat acharné et totalement surnaturel avec le propriétaire de la boutique, Nicolas Fleming, qui n’est autre que Nicolas Flamel.

Josh n’en croit pas ses yeux, et Sophie, qui observe de loin (elle travaille juste en face dans un salon de thé) s’élance aussitôt au secours de son jumeau, lorsqu’elle voit l’inconnu ressortir de la librairie, portant Perry Fleming (Pernelle Flamel), inconsciente, vers sa voiture et de la fumée s’échappant de la boutique.

C’est le début d’une incroyable aventure, menée tambour battant au long de six tomes, sur un laps de temps qui court sur quelques semaines à peine, mais à travers quelques milliers de siècles (paradoxal ? Pas tant que ça, vous verrez !)

Josh et Sophie découvrent alors, avec beaucoup d’incrédulité, la véritable identité de Nicolas et Pernelle Flamel, et surtout leur nature. Encore que pour ce dernier point, Nicolas ne leur révèlera que l’essentiel et les jumeaux devront découvrir la vérité seuls ou presque. Il leur avoue quand même que Pernelle et lui n’ont plus qu’un mois à vivre car Dee a dérobé le Livre d’Abraham, qui lui livrait chaque mois la recette d’immortalité, en changement perpétuel, dont Josh n’a sauvé que quelques pages.

Leur première rencontre fantastique sera la grande déesse « Hécate », à qui Nicolas demande d’éveiller les pouvoirs des jumeaux. Car, selon lui, Josh et Sophie seraient les jumeaux légendaires, d’or et d’argent, dont parle le fameux livre. Les jumeaux sont donc « embarqués » bon gré, mal gré, dans l’univers de l’alchimiste, et poursuivis inlassablement par le Docteur John Dee, qui veut la mort de Flamel, celles des jumeaux s’ils ne servent pas ses desseins, et qui est prêt à toutes les exactions pour parvenir à ses fins, jusqu’à tuer les dieux.

Si l’éveil de Sophie se passe sans encombre et lui permet d’apprendre par la suite à maîtriser les pouvoirs élémentaires, Josh devra patienter un long moment, rongé par la différence engendrée avec sa jumelle. C’est d’ailleurs le Docteur John Dee, qui amadoue par la ruse Josh et lui offre l’éveil (et un retour à la norme gémellaire) en lui présentant Mars Ultor (oui, le dieu de la guerre).

Ils vont aussi avoir l’occasion de rencontrer, en chair et en os, pas mal de personnages célèbres comme le Docteur John Dee (qui a agressé Nicolas et enlevé Pernelle), Machiavel, Jeanne d’Arc, Shakespeare, Billy le Kid, mais aussi de nombreuses divinités et créatures mythologiques que nul n’aurait jamais imaginé rencontrer.

Le principal objectif des Flamel, ainsi que de leurs alliés, immortels ou divins, est de protéger l’humanité d’autres divinités, qu’ils appellent les Ténébreux. Celui du Docteur John Dee est de ramener sur le devant de la scène les anciennes divinités, les Aînés, en éradiquant les « humanis » (terme voulant dire « esclaves » dans la langue ancienne désignant les humains), pour redonner à la Terre sa splendeur passée. Les jumeaux sont pris entre deux feux et tiraillés par les deux camps, qui leur présentent chacun une version merveilleuse de leur vision, et horrifique de celle du camp adverse. Mais, au final, eux seuls feront leur choix, surtout quand un troisième camp se présente, sous un aspect qui ne manque pas de les surprendre.

Leurs péripéties les entraînent d’abord à Paris. Puis à Londres, à New York, avant de revenir à San Francisco et cela sans emprunter l’avion, mais des « nexus ». Les fameux « nexus » vont d’ailleurs les faire voyager plus tard, bien plus loin que quelques milliers de kilomètre, en leur faisant remonter le temps à une époque si lointaine, qu’ils croyaient totalement mythique, celle de l’Atlantide, que l’auteur a renommé Danus Talis.

L’auteur

Michael Scott vit à Dublin et s’est spécialisé dans le folklore et la mythologie. Il a déjà écrit de nombreux récits de fantasy, d’horreur et de science-fiction.

Avec cette série de romans, dont chaque tome porte un titre rappelant le personnage principal qui influe sur l’avancée de l’histoire (L’Alchimiste, Le Magicien, L’ensorceleuse, Le Nécromancien, Le Traître et L’Enchanteresse), il nous fait voyager dans le temps et dans l’Histoire. Il réussit même avec brio, à mêler les mythologies gréco-romaine, égyptienne ou scandinave, avec les différents folklores celtes, amérindiens et j’en passe.

Pour conclure,

Chaque tome nous délivre une ou plusieurs surprises, je n’ai vraiment pas eu le temps de m’ennuyer. Les sentiments des jumeaux face à ses « nouveautés et bizarreries », mais aussi leur propre transformation sont parfaitement dépeints. Passionnée de mythologie et folklore, cette série de romans m’a littéralement enchantée. J’espère que vous y trouverez le même plaisir que moi en vous y plongeant.

Ceci termine le dernier volet de notre petit voyage dans le temps, j’espère vous avoir donné envie de découvrir plus avant ces trois merveilleuses histoires et vous dis à bientôt.


Cet article est une republication d’un article paru dans l’édition reliée n° 11 de Mag’zine, que vous :pouvez toujours aller le lire ici.

À propos de l'auteur

Tricoteuse de chiffres IRL. Garde du Mag'zine. Accessoirement Petite Main. Phrase fétiche : « Puissiez-vous vivre des moments intéressants »

Merci de partager l'article si tu as apprécié son contenu !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.