Strike Back — Camélia Studio

Strike Back

0

Laissez moi introduire l’origine de cette série. Adaptée des romans de Chris Ryan, ex-SAS (Special Air Service, les forces spéciales britanniques) et inspirée des années de service passées en tant que soldat anglais, cette série a été diffusée depuis mai 2010 sur les chaînes anglaises et, appartient désormais à un studio américain qui a repris le cours de la série à partir de la seconde saison.

Strike Back est le nom commun pour désigner la première saison sur les quatre actuellement disponibles(1). Dans cette série d’action, nous suivrons les aventures de John Porter(2) (incarné par Richard Armitage, vu dans la série « Le Nord et le Sud » ou dans le film « Le Hobbit »), un agent spécial du SAS et de Hugh Collinson (alias Andrew Lincoln, très connu pour son rôle de Rick Grimes dans « The Walking Dead ») pour sa part, officier des services secrets britanniques.

Cette première saison comporte donc six épisodes, de moins d’une heure, découpés en trois scénarios distincts, mais avec un ordre chronologique défini et un fond narratif commun qui tourne autre des événements d’introduction.

Sans divulgâcher (et c’est le plus dur), John Porter va se retrouver accusé de faits qu’il n’a pas souvenir d’avoir commis. Sept ans après et, suite à des événements récents auxquels il va prendre part, Porter va tenter, au cours de ces six épisodes, de se disculper et de rétablir son honneur de soldat.

C’est donc dans un univers propice aux fusillades et aux discours guerriers que l’action se déroulera. D’humeur déterminée et impliquée, notre cher John ne reculera devant rien pour rétablir la vérité. Ces épisodes seront donc l’occasion pour lui de se sortir de situations périlleuses et de nouer des liens forts avec ses partenaires de mission. Petit à petit, les masques tombent, les langues se délient et John fera face à de dures réalités qui bouleverseront par la même occasion le spectateur.

Strike Back, c’est dur à définir. Déjà, de base, une série est dure à définir. C’est beaucoup plus facile de parler d’une série avec des personnes qui l’ont déjà vu, mais convaincre quelqu’un de découvrir une nouvelle série sans ruiner son plaisir au visionnage, c’est compliqué. De ce fait, je nous conseille Strike Back, parce que c’est court, et oui, six épisodes, au pire, vous n’aurez pas perdu énormément de temps. Vous aimez les fusillades, les mensonges et les complots ? Alors, c’est la série qu’il vous faut.


Cet article est une republication d’un article paru dans l’édition reliée n° 3 de Mag’zine, que vous pouvez toujours aller lire ici.

(1) actuellement 77 épisodes, dont le dernier est sorti le 17 avril 2020 (source IMDb)
(2) casting pour la 1ère saison

À propos de l'auteur

Flemmard, paresseux, procrastinateur hors pair. je fais toujours les choses au dernier moment.

Merci de partager l'article si tu as apprécié son contenu !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous sommes en direct ! Venez nous suivre :3
CURRENTLY OFFLINE